Rechercher dans ce blog

samedi 19 décembre 2015

Monument aux morts de Plovan : recherches en cours

Dans le cadre d'une recherche en cours, j'ai besoin de renseignements à propos du monument aux morts de Plovan. Quand a-t-il été installé à son emplacement actuel ? Son sculpteur, Jean Vaillant, a-t-il des descendants en mesure de m'apporter des informations supplémentaires ? Une bouteille à la mer dans le vaste océan du web !
 
 
Déplacement et dégâts


Monument aux morts de Plovan dans les années 1920-1930


Sur ces 2 photos, on voit le monument aux morts de Plovan à son emplacement d'origine, dans un angle de l'ancien cimetière. Le nouveau cimetière a été inauguré en 1930 : le monument y a-t-il dès lors été transféré ? On peut en douter en voyant la photo de gauche, qui date sans doute du début des années 1930.
 
La croix de guerre qui surmonte le monument a aujourd'hui perdu ses parties inférieures.
 

Dégâts sur la croix de guerre du monument de Plovan

 
Sur la photo des années 1930, il manque déjà la moitié d'une des 2 épées qui se croisent normalement derrière la croix, comme sur la médaille ci-dessous.
 

Croix de guerre 14-18

 
De quand datent ces dégâts ? Quelles en sont les origines ? Encore des questions sans réponses pour le moment.
 
 
Descendants de Jean Vaillant ?

Le monument a été réalisé par le marbrier Jean Vaillant en 1923-1924. Voici quelques renseignements que j'ai réuni le concernant :
 
Jean François Marie Vaillant est né à Logonna-Daoulas le 14 décembre 1893, fils de François Vaillant, forgeron âgé de 46 ans, et de Marguerite Couchouron, âgée de 40 ans. Le père ne sait pas signer.
En 1914, alors qu'il demeure à Brest où il exerce la profession de granitier, il est mobilisé dans l'infanterie. Sa fiche matricule (classe 1913, bureau de Brest, n° matr. 3067) nous livre une description physique succincte : 1 m. 68, cheveux châtains, yeux bruns, front large, nez gros, visage ovale. Alors qu'il a été ajourné en 1913 et 1914, il est déclaré apte au service le 13 octobre 1914 et incorporé comme soldat de 2e classe au 48e RI. Il devient caporal le 6 juillet 1915 et passe au 19e RI le 29 avril 1916. Son courage lui vaut plusieurs citations à l'ordre du régiment :
"Excellent caporal faisant partie d'une patrouille chargée de vérifier les brèches dans les fils de fer ennemis, est resté sur la plaine à quelques mètres de l'ennemi pour indiquer à la section d'attaque le passage dans les fils de fer, n'est revenu qu'avec les derniers hommes de l'attaque" (27 juin 1916).
"Chargé à Verdun en novembre 1916 du ravitaillement des troupes de première ligne, s'est acquitté de sa mission avec une bravoure, une crânerie et un dévouement au dessus de tout éloge (grièvement blessé au cours de l'un de ces ravitaillements)" (10 décembre 1918).
Suite à ses blessures par des éclats d'obus au bras droit, à la cuisse gauche et à la poitrine à Vaux en novembre 1916 et à une période de convalescence, il est classé dans les services auxiliaires en juillet 1917 où il continue la guerre jusqu'en mars 1919. Il reçoit une pension et la croix de guerre.
Après guerre, il rentre à Brest, au 39, rue Arago. Il épouse Marie Louise Guézennec (née à Plougonven le 20 octobre 1895, fille naturelle de Marie Guézennec, ménagère âgée de 35 ans – morte à Quimper le 9 août 1988). Le mariage a lieu à Morlaix le 10 juin 1919. Il s'installent 8, rue Vis à Quimper où Jean Vaillant tient une marbrerie.
 

Annonce extraite du Citoyen du 25 novembre 1926

 
Plusieurs enfants naissent de leur union :
  • Henri Corentin Vaillant, né à Quimper le 25 juin 1920. Mort à Quimper le 28 mars 1994.
  • Raymond François Vaillant, né à Quimper le 27 novembre 1922. Mort à Quimper le 24 novembre 1973.
  • Marie Thérèse Vaillant, née à Quimper le 18 octobre 1924. Mariée à Quimper le 20 décembre 1958 avec Jean Joseph Gérard. Morte à Nantes le 9 octobre 1980.
  • Jean Vaillant, né à Quimper le 7 mars 1927. Marié à Quimper le 30 août 1951 avec Denise Marie Bargain. Mort à Brest le 12 octobre 1987.
  • Annik Vaillant, née à Quimper le 20 mai 1933. Mariée à Quimper le 3 septembre 1957 avec Alain Louis Marie Jan. Morte à Quimper le 25 janvier 1968.
  • André Vaillant, né à Quimper vers le 22 août 1934.
  • Yvonne Vaillant, née à Quimper vers le 17 décembre 1935.
  • Lucienne Vaillant, née à Quimper vers le 15 décembre 1936.
Jean Vaillant "père" meurt à Quimper le 29 juin 1938. Ses enfants sont adoptés par la Nation en vertu d'un jugement rendu le 8 novembre 1938 par le Tribunal civil de Quimper.
 
Si un descendant de cet artiste malheureusement méconnu lit ces lignes et souhaite compléter ces informations, ou mieux, dispose de papiers et de photos de Jean Vaillant, qu'il n'hésite pas à entrer en contact avec moi, ce serait formidable !

Mathieu Glaz

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire